La page “Histoire de Monneville” est en cours d’élaboration.
Elle comprendra notamment un lien vers le site créé par Philippe Thivolet, habitant de Monneville.
Philippe Thivolet a rassemblé plus de 130 photos des différentes rues Monneville en 1900.
Il a poussé l’audace de présenter des photos actuelles de certaines rues pour en faire la comparaison avec ces cartes postales d’antan …
Un grand merci pour sa contribution à l’attention des Monnevillois.

Le village de Marquemont

L’histoire d’un village disparu.

Marquemont était jadis un petit village blotti autour d’un prieuré accroché au bord de la falaise qui borne le Vexin sud. Le croisement de deux routes anciennes au point où jaillit une source nommée de Saint Martin avait donné son importance à cet escarpement déjà occupé par les Gallos-Romains comme en témoignent plusieurs sarcophages découverts depuis à proximité du prieuré.

L’église de Marquemont était le centre spirituel des cultivateurs installés sur le plateau et des éleveurs établis autour de la vallée de la Troesne.

Les premiers étaient dominés par le Maitre du Manoir de Monneville, les seconds par celui du Manoir du Breuil.

Lentement, par la désaffection de l’une de ces routes, la population se regroupa plus haut sur le plateau à un autre carrefour situé au Hameau de Monneville.

Au Hameau de Monneville il y avait plus de 100 maisons contre seulement 15 à Marquemont. La population de Monneville comptait déjà plus de 400 habitants.

C’est en 1860 que Marquemont devint Hameau de Monneville suite au décret impérial napoléonien arrivé le 7 Mars 1854 et signé du Ministre secétaire d’état Mr.Billault.

En 1880 un arrêté Préfectoral décide que “Le titre de succursale que possède l’église de Marquemont est transfèré à l’église de Monneville”.

Marquemont venait de perdre définitivement son identité de village.

“MARQUEMONT et son EGLISE”
Société des amis de Marquemo
nt